Aller au contenu
Accueil » Noah’

Noah’

Les points de la Parasha

Les points de la Parasha 

  • Noé et son époque
  • Le grand déluge
  • Après le déluge
  • L’arc-en-ciel
  • La malédiction de Canaan
  • Les descendants des enfants de Noé
  • La tour de Babel
  •  la 18e génération depuis Adam
  •  Abraham

Etude de texte :
« אֵלֶּה, תּוֹלְדֹת נֹחַ-נֹחַ אִישׁ צַדִּיק תָּמִים הָיָה, בְּדֹרֹתָיו »
Ceci est l’histoire de Noé. Noé fut un homme juste, irréprochable, entre ses contemporains; il se conduisit selon Dieu
– Genèse 6-9
Rashi: »בְּדוֹרוֹתָיו »
יֵשׁ מֵרַבּוֹתֵינוּ דּוֹרְשִׁים אוֹתוֹ לִשְׁבָח- כָּל שֶׁכֵּן שֶׁאִלּוּ הָיָה בְּדוֹר צַדִּיקִים הָיָה צַדִּיק יוֹתֵר.
וְיֵשׁ שֶׁדּוֹרְשִׁים אוֹתוֹ לִגְנָאי – לְפִי דּוֹרוֹ הָיָה צַדִּיק וְאִלּוּ הָיָה בְּדוֹרוֹ שֶׁל אַבְרָהָם לֹא הָיָה נֶחֱשָׁב לִכְלוּם:
Dans sa génération Certains de nos maîtres y voient un éloge : à plus forte raison, s’il avait appartenu à une génération de justes, aurait-il été encore plus juste. D’autres y voient un blâme : il était un juste dans sa propre génération, mais s’il avait appartenu à celle d’Avraham, il n’aurait compté pour rien (V. Sanhèdrin 108a, Beréchith raba 30, 9).
Comment peut-il y avoir une discussion sur un fait établi dans la Torah ?
La Torah considère Noah’ comme tsadik, pourquoi en discuter ?
Depuis Adam Harichone jusqu’à la période du déluge on assiste à une spirale autodestructrice de l’humanité qui n’arrive pas à maitriser ses pulsions et se laisse dominer et corrompre par elles.
Hashem nous a créé pour maîtriser notre monde, c’est à dire nous-même, mais l’humanité s’évertue à vouloir contrôler celui de D.ieu, c’est à dire le monde qui l’entoure.
L’humanité arrive à un niveau tel que même son créateur décide de les renvoyer dans le néant.
Remarque : C’est le concept du Mikwé – il représente un retour à zéro. Quelquefois il faut réparer, quelquefois il faut repartir à zéro.
A cette époque un homme cependant sort du lot : Noah.
“ Dieu suivait Noah “Rachi explique que sans l’aide de Dieu Noah aurait été incapable de tenir, il faisait partie de la catégorie  que nos sage appellent :
« Si dieu ne l’aidait pas il n’y arriverait pas « 
Car il y a des parties de notre personnalité qui échappent à notre contrôle, parce qu’elles sont trop puissantes ou parce qu’on est trop faible – Toute la partie Inconsciente.
Mais à partir du moment où l’on fait tout ce qui il y a en notre pouvoir Dieu s’occupe alors du reste.
C’est pour cela que le midrash dit : il ne croyait pas vraiment jusqu’à ce que l’eau le pousse dans la Tebah.
En bref..
D.. Donne une instruction a Noa’h, le seule juste dans un monde en proie à la violence et à la corruption, de construire une grande arche de bois. Car un déluge va « détruire toute chair dans laquelle il y a un souffle de vie de dessous des cieux, tout ce qui est sur la terre périra « 
Noa’h entre dans l’arche avec toute sa famille et deux membres (mâle et femelle) de chaque espèce animale.
La pluie tombe pendant quarante jours et quarante nuits et  » il ne restera que Noa’h et ce qui étaient avec lui « Après cent quarante jours, les eaux commencent à diminuer et l’arche se pose sur le mont Arahat. Les sommets apparaissent le dixième mois. Quarante jours plus tard Noa’h ouvre la fenêtre de l’arche et envoie un corbeau, puis une colombe.A son deuxième envol, elle revient portant en son bec une feuille d’olivier.La troisième fois, elle ne revient pas : « Noa’h écarta  le plafond de l’arche et voici que la surface du sol était asséchée´´ D ieu lui ordonne alors de quitter l’arche, d’en faire sortir les animaux et de repeupler la terre. Noa’h construit un autel et y offre des sacrifices. D.. béni Noah et ses fils, et les avertit du caractère sacré de la vie: le meurtre est interdit ainsi que la consommation de la chair d’un animal encore vivant. Il établit son alliance avec l’humanité et lui donne l’arc-en-ciel comme signe.Noa’h plante une vigne et s’enivre du vin produit. Deux de ses fils, Shem et Yafet,  sont bénis pour avoir recouvert la nudité de leur père, dans sa tête.Le troisième Ham est maudit pour « avoir vu « et  » avoir raconté « .Les descendants de Noa’h forment un seul peuple, à la langue commune, pendant dix générations.Puis ils défient en construisant une grande tour qu’ils veulent symbole de leur invincibilité. D…confond leur langage de telle sorte que l’un ne comprend plus l’autre. Ils abandonnent leurs projets et se dispersent à la surface de la terre, se séparant en 70 Nations.La parasha s’achève avec la chronologie des générations qui vont de Noa’h a Abraham et le voyage de ce dernier de our-kassdim a Haran sur le chemin de canaan.
Pourquoi Noé essayait t-il de convaincre ses semblables ?
Le pouvoir du “mimétisme” chez l’homme est d’une puissance phénoménale. Si grand que la plupart des gens sont persuadés ne pas être influençables. Si ce n’est pas la preuve que ça marche !
C’est de cela dont il lui fallait se méfier.
Il n’existe que deux options être passif ou actif : Tant qu’il était occupé à diffuser, n’était pas récepteur. Dès qu’il s’est laissé prendre par la folie ambiante, il subit.
L’homme ne peut arrêter de se construire comme il ne peut arrêter de respirer.
Son caractère est le fruit de son travail, dès qu’il arrête de le construire, c’est son environnement qui le construit à sa place.
L’homme est en permanence en train d’absorber, comme une éponge qui ne pourrait que se remplir ou être essorée.
Il n’existe pas d’état neutre, où alors seul en haut d’une montagne !
Maîtriser son environnement c’est aussi maîtriser ce qui nous construit.

error: Contenu protegé !!
appeler le standard