Aller au contenu
Accueil » Ytro

Ytro

  • Le conseil de Ytro à Moshé
  • Ytro se converti 
  • Préparation au don de la Thora
  • Les dix commandements
  • Mitsvah de croire en D-ieu.
  • Interdit de pratiquer l’idolâtrie.
  • Ne pas jurer en vain.
  • Les 10 paroles – Vol, meurtre, viol, adultère, faux témoignage, Kidnaping, envier
  • Règles de conclusions

Yitro, Yithro, ou, selon la prononciation ashkénaze, Yisro (יתרו – hébreu pour Jéthro) est la dix-septième parasha (section hebdomadaire) du cycle annuel juif de lecture de la Torah, et la cinquième parasha du Sefer Shemot (Livre de l’Exode).

Elle est constituée d’Exode 18:1-20:231,2. Les Juifs de la Diaspora la lisent le dix-septième Sabbath suivant Sim’hat Torah, généralement en fin janvier ou en février. Dans le rite des Juifs tunisiens, ce Shabbat est celui de la « Fête des garçons ».
Yitro, beau-père de Moïse et prêtre midianite, apprend les miracles opérés par Dieu lorsqu’il a fait sortir son peuple d’Égypte. Il rejoint les Hébreux avec sa fille Tzippora, épouse de Moïse et leurs deux fils.
Voyant Moïse s’épuiser à résoudre les problèmes de tous, il lui conseille de déléguer à un conseil de 70 parmi les Anciens d’Israël les problèmes personnels et de se réserver aux affaires plus importantes.Les enfants d’Israël parviennent au pied du mont Sinaï, et s’engagent à être « un royaume de cohanim, une nation sainte. »Après trois jours de purification, le peuple est prêt à recevoir la Révélation divine : « Je suis YHWH ton Elohim Qui t’ai fait sortir d’Égypte… » Suit l’énonciation des Dix Paroles.Le peuple, dépassé par l’intensité de l’évènement, craint de mourir et demande à Moïse d’être l’intermédiaire entre lui et Dieu3.

error: Contenu protegé !!
appeler le standard